Mon compte | Déconnexion | © 2018 CHU DE NÎMES
L'édito
04 février 2013 Article au format pdf

Dis moi ce que tu manges, je te dirais comment préserver ta santé


Lutte contre l’obésité, messages de santé publique pour une alimentation saine, hyper valorisation de la minceur : le contrôle alimentaire et les régimes inhérents sont à la mode. Et, à l'heure actuelle, une part croissante de la population oriente son alimentation sur la base de directives nutritionnelles fournies par des tiers.
Parce qu'une nutrition adaptée fait partie intégrante de tout protocole thérapeutique, au CHRU de Nîmes, ces "directives" sont le fruit d'une parfaite concertation entre des professionnels de santé et des experts de la production culinaire (médecins, diététiciennes, cuisiniers etc.). Tous les services de l'hôpital et toutes les spécialités médicales sont concernés. "Bien manger à l'hôpital" est dont le fruit d'une réflexion transversale menée avant tout par les diététiciennes, sous la coordination du praticien hospitalier. L'objectif est clair : favoriser la bonne prise en charge du patient et prévenir tout phénomène de dénutrition.
Ce 3e numéro d’Inter’med s’attarde donc, entre autres, sur le caractère fondamental de la nutrition à l’hôpital, tant pour les patients que pour les agents d’ailleurs.
Devenu un outil d’informations et de communication à part entière, cette newsletter se veut avant tout un reflet de l’actualité médicale intra et extra-hospitalière. A ce titre, elle ne pouvait ignorer la « polémique » née autour des pilules de 3e et 4e génération ou  encore certaines revendications avancées par les internes hospitaliers qui n’avaient pas hésité, il y a quelques semaines, à battre le pavé partout en France afin de témoigner de leurs difficultés. La problématique du temps de travail concerne également leurs aînés. C’est pourquoi plusieurs nouveautés ont été apportées par les autorités de tutelle au dossier des comptes épargne temps (CET) des médecins comme vous pourrez le lire.
Nous vous laissons, à présent, prendre connaissance du sommaire détaillé de ce 3e numéro, et découvrir l’ensemble des sujets traités. En espérant que vous y trouviez des réponses à plusieurs de vos interrogations, sinon une information des plus intéressantes.

Bonne lecture à toutes et à tous,

Pr. Pierre Marès    Pr. Jean-Emmanuel de La Coussaye
Président de la sous-commission
communication de la CME
Chef du service Gynécologie -
obstétrique du CHRU de Nîmes
   Président de la CME
Chef du service de médecine d'Urgence - Réanimation
du CHRU de Nîmes
Rédaction Chloë DIAGNE
| 0466683082
Rédaction en chef Benjamin HÉRAUT
| 0466683304
Développeur Web Olivier FRIGOUT
| 0466683985

Le service Communication du CHU de Nîmes dispose de moyens informatiques destinés à gérer plus facilement sa relation avec le public.
Les informations enregistrées sont réservées à l'usage du (ou des) service(s) concerné(s) et ne peuvent être communiquées à d'autres destinataires.
Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s'adressant au service Communication. " Toute personne peut également, pour des motifs légitimes, s'opposer au traitement des données la concernant".