Vous êtes ici >> Espace Patients >> Prévention et infos santé

Unité cérébro-lésés (UCL) : la rééducation post-réanimation

À l'UCL les associations de patients et le soutien aux familles La prise en charge de ce type de malades
implique l'accompagnement des familles
progressivement usées par l'attente.
Cette écoute est complétée par l'intervention
d'associations de malades (association des
familles de traumatisés crâniens, association
du locked-in syndrome) qui ont conclu des
partenariats avec le CHU, leur permettant
d'assurer une permanence d'accueil ou des prêts
de matériels aidant au retour à domicile.
Véritable " sas " entre la réanimation et la rééducation classique, en particulier pour ceux dont les troubles du comportement rendent difficile le retour rapide à domicile.L'unité cérébro-lésés (UCL) du CHU de Nîmes a été crée en 2000 et comporte 10 lits. Elle a pour mission la rééducation précoce et intensive des personnes cérébro lésées à leur sortie de réanimation ou de l'unité neurovasculaire.

Structuration d'une filière de soins complète A ce jour l'UCL reste la seule structure
hospitalo-universitaire régionale de rééducation
post-réanimation ; les autres appartiennent à
des centres de rééducation distants des grandes
agglomérations. Elle s'intègre dans une filière
régionale complète dans laquelle le CHU participe
de manière affirmée : réanimations et centres
neurochirurgicaux de Montpellier, Nîmes et Marseille,
unités neuro vasculaires (UNV) de Montpellier et Nîmes
pour " l'amont ". En aval, le CHU est présent par
le Centre de rééducation fonctionnelle neurologique
du Grau-du-Roi.
Il a aussi conclu des conventions avec les structures
médico-sociales locales d'accompagnement comme le
SAMAD (Service d'accompagnement et de maintien à domicile
pour cérébro lésés) et le SAMSAH (Service d'Accompagnement
Médicosocial pour Adultes Handicapés).
L'ouverture en 2009 d'un bloc de neurochirurgie viendra
compléter la filière " traumatisé crânien ", faisant de
notre CHU avec ceux de Nice et de Toulouse, les seuls
du Grand Sud à être directement impliqués dans
la totalité de la filière.
Les patients accueillis ont été victimes de lésions cérébrales sévères après traumatisme (accident de la route), arrêt cardio-respiratoire ou accident vasculaire cérébral étendu. Ces lésions sont responsables de troubles incompatibles avec un service de rééducation classique : troubles de la conscience (coma), troubles du comportement nécessitant une surveillance (fugues), troubles alimentaires et respiratoires nécessitant une trachéotomie et une sonde gastrique. Ils sont pris en charge par une équipe experte multi disciplinaire. En effet, cette rééducation intensive et multi disciplinaire implique tous ses membres (IDE, AS, kinésithérapeute, orthophoniste, ergothérapeute, psychologue, assistante sociale, médecin) dans la réalisation de " soins d'éveil " ou techniques tels que la gestion de voie centrale, de gastrostomie ou de trachéotomie.

Paroles d'experts : Kinésithérapeute, Ergothérapeute
" Nos actions s'inscrivent dans la prise en charge pluridisciplinaire des patients cérébro-lésés. Ce travail, au sein même d'une équipe, est très valorisant pour nos professions qui restent parfois en marge de cette notion essentielle dans un CHU. Nos compétences professionnelles sont très largement sollicitées et nous permettent de nous épanouir pleinement d'un point vue professionnel mais également humain : l'accompagnement des patients et de leur entourage durant cette épreuve nous fait traverser des périodes de doute, de tristesse mais aussi de joie lorsque le patient s'éveille… à la vie. " Infirmiers, Aides-soignants " Dans ce service, les soins, tant pour les infirmiers que pour les aides-soignants, font appel à nos compétences techniques. Néanmoins, l'observation, dimension relationnelle du soin, y a grandement sa place. La richesse de notre travail repose à la fois sur la collaboration entre tous les membres de l'équipe pluridisciplinaire et sur la prise en charge du patient dans sa globalité, lui et son entourage familial. Le projet de vie est établi en commun entre les professionnels et la famille. Cette richesse des échanges nous ouvre à un épanouissement professionnel de qualité. "

Auteur : Dr Frédéric PELLAS - Service Rééducation Réadaptation Cérébrolésés

Conflits d’intérêts : l'auteur n’a pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données  publiées dans la référence citée.

ATTENTION : Les articles proposés sur ce site internet n'ont qu'une valeur informative.
En aucun cas, ils ne peuvent se substituer à une consultation auprès d'un professionnel de santé.

Dernière mise à jour : ( 19-11-2013 )