Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

HYPNOSE EN ANESTHESIE

L'hypnosédation a été introduite depuis 2008 au sein du Département d'Anesthésie, comme alternative à l'anesthésie générale lors de certaines interventions ou examens désagréables mais peu douloureux.

 L'état d'hypnose est un état de conscience modifié volontairement en focalisant son attention sur un point précis agréable. Tout le monde a déjà vécu des moments d'hypnose dans sa vie, par exemple quand on conduit sa voiture de façon automatique alors que notre esprit est ailleurs. Cette capacité du cerveau permet de vivre des moments ennuyeux ou inconfortables de façon très agréable en ayant perdu la notion du temps. IL s'agit donc d'induire cet état de conscience modifié et une grande relaxation en induisant une rèverie volontaire focalisée sur un sujet agréable (vacances, voyage, plage, fleurs, oreillers,... au choix).

L'hypnosédation qui associe hypnose et de très petites doses de produit d'anesthésie, est utilisée de façon régulière au CHU de Nimes lors des endoscopies digestives. Ces techniques assurent une récupération très rapide et une sortie de l'hôpital précoce. Elles permettent de mieux vivre l'examen et d'en garder un souvenir positif.

L'hypnose et l'hypnosédation sont appelées à être utilisées plus largement au CHU de Nimes pour le plus grand confort de nos patients. Elles sont réalisées par des professionnels de santé formés à ces nouvelles techniques reconnues par les autorités de tutelle.

Auteurs : Dr G. Tran, Pr J. Ripart - Service Anesthésie

Conflits d’intérêts : les auteurs n’ont pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données  publiées dans la référence citée.

ATTENTION : Les articles proposés sur ce site internet n'ont qu'une valeur informative.
En aucun cas, ils ne peuvent se substituer à une consultation auprès d'un professionnel de santé.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
Dernière mise à jour : 19/11/2013