Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Zoom sur la clinique du positionnement

La clinique du positionnement et des aides techniques à la mobilité est en marche depuis 2009 au service de Médecine physique rééducation et réadaptation. Nous vous proposons de découvrir cette activité permettant d'évaluer et de proposer des installations compatibles avec les activités du patient en situation de handicap.

Faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap


Confort, prévention des escarres, facilitation des transferts des patients ou encore amélioration de la vie quotidienne : telles sont les missions, depuis huit ans, de la clinique du positionnement et des aides techniques à la mobilité.
La clinique assure, au sein du service de Médecine Physique et Réadaptation, quatre à six consultations par semaine, en pluridisciplinarité, à l’aide d’un plateau technique de qualité. Aux manettes : le Dr Émilie Viollet, qui assure le temps médical et Fabrice Nouvel, ergothérapeute détaché à 50 %.


Une ouverture sur les structures externes


« 90 % des patients proviennent de l’extérieur. Pour exemple, nous avons de nombreux échanges avec le centre hospitalier d’Uzès, qui a une équipe formée au positionnement. Elle nous transmet majoritairement des cas complexes » précise le Dr Émilie Viollet.
L’intervention de cette équipe se situe également au sein de notre établissement notamment en lien avec les services de réanimation, de neurologie et les services de rééducation spécialisés (Rééducation neurologique, Unité de Rééducation post réanimation…)


Évaluer pour trouver des réponses adaptées


Au-delà du seul aspect « confort » ou prévention d’escarres, l’objectif consiste principalement à évaluer les modes de transfert et le mode de vie des patients handicapés pour leur proposer des solutions adaptées et personnalisées. Par ailleurs, des relations privilégiées ont été établies avec des équipes qui se rendent à domicile, comme celles de l’Association des paralysés de France (APF), pour effectuer des évaluations, vidéos à l’appui, afin de prendre conscience de la vie quotidienne du patient.


Conseiller les patients dans leur choix de matériel


« Nous proposons d’effectuer une évaluation de leurs besoins en termes de fauteuil roulant. La volonté du service reste d’obtenir une clinique du fauteuil qui proposerait l’aide au choix du fauteuil en fonction des déficiences, des  capacités et des doléances du patient et une réflexion autour du positionnement en prenant en compte les activités de vie journalière » précise le Dr Émilie Viollet.


Des bénéfices pour les patients et pour la Sécurité sociale


La clinique du positionnement permet donc une évaluation pluridisciplinaire dans un cadre hospitalo-universitaire, mais aussi une réévaluation des patients sur leurs déficiences, leurs capacités et leur handicap.
Cet avis médical est régulièrement demandé par les patients, s’étant éloignés  du milieu sanitaire et rééducatif, qui s’interrogent sur l’évolution de leur pathologie, ou encore leurs complications éventuelles.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager