Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Équithérapie : quand le cheval soigne

Depuis 2015, un projet innovant a été mis en place au service de Gérontopsychiatrie : chaque mardi, des patients du service bénéficient de séances d’équithérapie. L’occasion d’apporter une réponse alternative et complémentaire aux seuls traitements médicamenteux… Pour mieux se remettre en selle.

Le soin par l’animal : une efficacité prouvée
L'équithérapie est une prise en charge thérapeutique qui utilise le cheval comme média afin d’améliorer certaines pathologies mentales ou physiques.
« Ce projet a nécessité un important travail de recherche car, s’il est vrai qu’il existe de nombreuses études sur l’équithérapie auprès des personnes âgées, elles concernent surtout les résidents d’EHPAD et non les patients de CHU. C’est en cela que ce dispositif est innovant.» expliquent Nathalie Bessiere, cadre de santé et Sabrina Jumentier, psychologue-chercheuse, toutes deux à l’initiative du projet.


Pour que les personnes âgées dépressives retrouvent le sourire
Le projet est destiné aux personnes âgées hospitalisées pour dépression : « d’une part parce qu’il s’agit d’une pathologie fréquente chez les séniors et qu’elle est associée à un risque de suicide très élevé ; d’autre part, parce que cette population est plus résistante aux traitements médicamenteux » poursuit Nathalie Bessiere.


Je prends (mon) soin donc j’existe
Les bienfaits des séances se ressentent aussi sur le plan des relations interpersonnelles. De retour dans le service, les personnes qui ont participé ensemble aux séances pendant deux ou trois semaines nouent des liens, privilégient les conversations ensemble et s’assoient le plus souvent côte à côte à table, ce qui peut favoriser la prise des repas.


Un plus pour l’évaluation du patient
En termes d’évaluation neuropsychologique, les bénéfices de l’activité sont également établis.
« L’équithérapie permet d’évaluer le patient dans un contexte extra-hospitalier. Avec les activités proposées au patient, le fait de tresser les chevaux, de les atteler, de passer la sangle dans la  boucle, nous pouvons voir efficacement les capacités qui restent » commente Nathalie Bessière.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager