Vous êtes ici : Actualités

Nous contacter

04 66 68 34 91 / Mail

Rechercher sur le site

Actualités du Gérontocare

27/03/2020
9e Gerontocare du CHU, vendredi 27 novembre 2020 à Kinepolis, Nîmes
Le 9e Gerontocare aura lieu vendredi 27 novembre 2020 à Kinepolis, Nîmes. "Accompagner [..]
24/02/2019
8ème Gerontocare, 29 novembre 2019
L’éthique et la personne âgée… Quid de la réponse [..]
18/02/2019
Retour sur Gerontocare 2018
321 congressistes présents à Gerontocare 2018 [..]
18/02/2019
REPONSES AUX QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION
Chaque année nous vous sollicitons pour connaître vos avis sur le congrès Geront [..]
13/07/2017
7ème Gérontocare 30 novembre 2018
Le 7e Gerontocare a eu lieu vendredi 30 novembre 2018 à Kinepolis, Nîmes. [..]
30/04/2018
Retour sur le gérontocare 2017
Le 6ème congrès Gérontocare a eu lieu le vendredi 24 novembre 2017 au Kin&eacut [..]

Les évènements à venir

Publiée le 13/07/2017

7ème Gérontocare 30 novembre 2018

Le 7e Gerontocare a eu lieu vendredi 30 novembre 2018 à Kinepolis, Nîmes.

Pour ouvrir ce congrès Michel Billé pose la question "Bienvieillir ou vieillir bien?"

La question peut sembler un peu bizarre : bienvieillir ou vieillir bien ? C’est que l’injonction qui nous est faite de « Bienvieillir » est en train de devenir tellement absurde et tellement tyrannique qu’il nous faut sans doute nous en méfier et pour cela tenter de penser l’avancée en âge dans le respect de ce que vivent nos contemporains. 

Il faut alors chercher à débusquer cette idéologie du « Bienvieillir » là où elle se cache : chez le médecin et dans notre assiette, dans nos vêtements et dans le rapport que nous avons avec notre propre corps, dans les multiples publications sur la vieillesse et dans les médias, dans la peur que nous avons de la mort et dans l’idéologie dans laquelle nous baignons… Si « Bienvieillir » devient le projet personnel et politique auquel nul ne saurait déroger, vieillir mal devient une erreur, une faute, presque un délit… 

Tyrannie presque douce qui s’infiltre dans nos modes de vie et dans nos représentations de la vieillesse, qui a pour effet d’asservir nos contemporains et d’exercer une contrainte sur les années de vie qu’ils ont à vivre en vieillissant… D’autant que tout cela représente un formidable marché dont s’empare et qu’active une silver-économie débridée. 

A chacun de se comporter alors comme il convient, le bienvieillir constituant une normalisation des comportements pour une classe d’âge qui a du temps, des idées et parfois un peu d’argent. Ne reste qu’une possibilité, paradoxale jusqu’à l’absurde : nous avons le droit de vieillir à condition de  rester jeune… Reculer la mort et pour cela augmenter l’homme en ayant recours à un transhumanisme bientôt envahissant… 

Bien se comporter pour bien se porter : normalisation des comportements Parce « qui se porte bien ne coute rien. » Vieillir et rester libre, gagner en liberté, vieillir bien, voilà le défi de la longévité qui s’offre à nous. 

Michel Billé. Sociologue. 

 

Les 3 ateliers seront animés par 3 sujets qui se centrent sur les résidents à des stades différents et dans des états particuliers;

  1. M Patrick Plantard présentera un film d’une séance de simulation qui nous permet à réfléchir ensemble sur notre manière d’accompagner la personne atteinte de troubles cognitifs, quelques pistes, quelques idées...
  2. Mme Annie LeJouis et son équipe présente une vignette pour illustrer comment le PAP (projet d’accompagnement personnalisé) peut être mobilisé dans des situations concernant une famille et un résident.
  3. Mme le Docteur Sandra Duvnjak exposera les directives anticipées et comment cette démarche améliore la qualité des soins et l’accompagnement en fin de vie.

Tous les congressistes auront le plaisir de participer à tous les ateliers.

Après le repas, Odette la Fleur, présentera une pièce de théâtre en pleinier entitrée,

"Qui arrosera les plantes quand je ne serai plus là?".

Avec Anne De Pefeuilhoux, Odette la Fleur traite un sujet fondamental; la vie, la mort, c’est quoi? En théorie c’est simple...

La mort nous touche tous, soignants, familles, résidents, patients; nos représentations subjectives ont forcement une influence sur la réalité de l’accompagnement de la fin de vie, événement qui fait partie de la vie

 

 

 

Un débat et temps d’échange suivra cette pièce de théâtre pour clôturer cette journée riche de réflexion autour des personnes qui sont au centre de nos considérations, les résidents et les personnes âgées.

Les Ateliers

 

 


Télécharger la plaquette de présentation

Nous contacter

04 66 68 34 91 / Mail

Actualité du Gérontocare

27/03/2020
9e Gerontocare du CHU, vendredi 27 novembre 2020 à Kinepolis, Nîmes
Le 9e Gerontocare aura lieu vendredi 27 novembre 2020 à Kinepolis, Nîmes. "Accompagner la personne âgée…Pour bien vivre jus [..]
24/02/2019
8ème Gerontocare, 29 novembre 2019
L’éthique et la personne âgée… Quid de la réponse [..]
18/02/2019
Retour sur Gerontocare 2018
321 congressistes présents à Gerontocare 2018 [..]
18/02/2019
REPONSES AUX QUESTIONNAIRES DE SATISFACTION
Chaque année nous vous sollicitons pour connaître vos avis sur le congrès Gerontocare, voici les réponses de 2018 [..]
13/07/2017
7ème Gérontocare 30 novembre 2018
Le 7e Gerontocare a eu lieu vendredi 30 novembre 2018 à Kinepolis, Nîmes. [..]
30/04/2018
Retour sur le gérontocare 2017
Le 6ème congrès Gérontocare a eu lieu le vendredi 24 novembre 2017 au Kinépolis. 320 participants ont assistés aux [..]

Les évènements à venir

GÉRONTOCARE

Congrès sur la gérontologie du CHU de Nîmes

CHU de Nîmes
Place du Pr R. Debré
30029 Nîmes Cedex 9

GÉRONTOCARE
Congrès sur la gérontologie du CHU de Nîmes

CHU de Nîmes
Place du Pr R. Debré
30029 Nîmes Cedex 9

© 2020 - CHU de Nîmes - Tous droits réservés
GÉRONTOCARE - CHU de Nîmes - Place du Pr R. Debré - 30029 Nîmes Cedex 9 | © 2020 - CHU de Nîmes - Tous droits réservés