Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Womed remporte le Grand prix I-lab 2018 : le CHUN, partie prenante

La start-up Womed a obtenu le Grand prix I-lab 2018. Cette start-up est issue d'un projet collaboratif initié en 2013 par le service de gynécologie-obstétrique du CHU de Nîmes (CHUN) et le Département des Biopolymères Artificiels (IBMM, UMR 5247) de l'université de Montpellier.

Un dispositif médical pour traiter l'une des causes d'infertilité

Womed, la société qui améliore la fertilité des femmes en protégeant et réparant l'utérus, a été lauréate du Concours i-Lab 2018 et a obtenu l'un des 14 grands prix qui récompensent les projets les plus prometteurs et les plus innovants de l'année. iLab est le concours annuel national de création d'entreprise innovante, organisé par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et BPIFrance, auquel 383 projets ont postulé en 2018.

Le service de gynécologie-obstétrique du CHUN, partie prenante

Le Dr Stéphanie Huberlant et l'équipe de chirurgie du Pr Renaud de Tayrac (CHUN) s'est associée à l'équipe du Pr Xavier Garric pour mettre au point un dispositif médical pour la prévention des synéchies intra-utérines, cause d'infertilité mécanique chez la femme.
Les travaux de recherche ont été financés en grande partie par un programme de maturation de la SATT AxLR, qui a concédé une licence exclusive d'exploitation des brevets à la société.

En détails...

Le traitement proposé s'attaque ainsi à la principale cause mécanique d'infertilité féminine : les adhérences intra-utérines. Il s'agit d'un accolement des parois de l'utérus dû à une mauvaise cicatrisation à la suite d'une intervention chirurgicale, comme un curetage ou une résection de fibrome. Elles sont notamment responsables d'une fausse couche sur cinq.
Le produit de Womed permet d'éliminer ces adhérences : le dispositif est une mince feuille d'un nouveau polymère qui est insérée comme un stérilet, se déploie dans l'utérus et agit comme une barrière pour éviter l'accolement des parois de l'utérus pendant la cicatrisation, puis devient un gel qui sera évacué naturellement par le col de l'utérus.

La remise des prix a eu lieu le jeudi 5 juillet à 18 h et les Grands Prix ont été remis par Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

La société devrait être hébergée à l'Université de Montpellier sur le site de la Faculté de Pharmacie à partir du 3 septembre 2018. Les premiers travaux cliniques pourraient démarrer en 2019 avec le CHU de Nîmes et d'autres partenaires hospitalo-universitaires européens.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes