Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Rencontre avec Arthur Ténor

Vendredi 25 janvier, le service de Pédiatrie et l’Unité temps plein adolescents ont reçu la visite d’Arthur Ténor, auteur jeunesse à succès, qui était venu partager un moment de convivialité, à l’occasion du Festival de la Biographie, autour de ses livres et de son métier d’écrivain.

Ce nom ne vous dit pas forcément grand-chose, mais pour tous les jeunes lecteurs, férus de contes et de romans, le nom d’Arthur Ténor résonne comme un appel à l’imaginaire. Touche à tout prolifique, abordant tout aussi bien le roman d’histoire (« Il s’appelait le soldat inconnu », « Le dernier des templiers »), d’horreur (« Cette fille est un vrai démon », « Vous allez adorer cette croisière sanglante »), d’heroic fantasyLe royaume des sept tours ») ou plus simplement les romans pour adolescents (« Je suis un boloss, mais je me soigne ! », « Smart phone panique »), l’écrivain auvergnat était de passage à Nîmes.

Arthur pour le côté légendaire et Ténor pour le côté artiste

De son vrai nom Christian Escaffre, Arthur Ténor, grand amateur de livres, a tenu à rappeler aux jeunes patients l’importance de la lecture : « Il faut faire travailler toutes les parties de son cerveau. La lecture permet d’en développer l’hémisphère gauche. Un joueur de football, par exemple, ne travaille pas uniquement que ses jambes, il doit muscler tout son corps pour être performant. La lecture nous permet d’équilibrer notre réflexion ».

Se prêtant volontiers au jeu des questions/réponses sur son métier, il a évoqué le temps et l’abnégation inhérents à la conception d’un ouvrage : « Pour tout livre terminé, il y a une phase très fastidieuse de relecture. Que cela soit pour une nouvelle de 50 pages ou pour un roman de 200 pages, je relis 12 à 13 fois mon travail ».

Des enfants conquis

Que ce soit le roman historique, l’heroic fantasy ou l’épouvante, il y en a pour tous les goûts dans l’univers fabuleux d’Arthur Ténor. Celui qui se définit comme un « explorateur de l’imaginaire » a permis aux enfants du CHUN de s’évader hors les murs de l’hôpital le temps d’une après-midi. Entraînés dans les infinimondes peuplés d’elfes, de gobelins, ou chevauchant sur les terres du Roi Philippe aux côtés d’Hugues de Valperthuis, Arthur Ténor a su transformer un lieu de soins en véritable machine à voyager dans le rêve.

 

 
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Les associations présentes au CHU de Nîmes