Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

les troubles de la déglutition

Les troubles de déglutition d'origine neurologique sont fréquents avec l'âge et lors d'atteinte neurologique tant centrale que périphérique.

La déglutition nécessite une coordination précise entre le muscle de la bouche et du cou. La présence d’aliment ou de salive sur la langue déclenche le mouvement qui permet de diriger le bol alimentaire vers l’estomac en protégeant la trachée et le poumon. De nombreuses maladies neurologiques (accident vasculaire cérébral, maladie parkinson, ou d’Alzheimer) sont responsables de trouble de la déglutition. Le simple  vieillissement, la perte du gout, de l’odorat, la dégradation de l’état dentaire, ou encore une diminution de la force musculaire, peuvent aussi altérer la déglutition avec risque d’infections bronchiques ou pulmonaires. 

Quand est-ce que le patient, les aidants ou encore le personnel en EHPAD doivent-ils s’alerter ? Au moindre doute : toux, suffocation, apnée, reflux par le nez durant les repas, ou autres signes des signes plus discrets tels que des raclements de gorge, modification de la voix, larmoiement et rhinorrhée.

Des solutions simples tout en gardant le confort alimentaire du patient sont souvent applicables pour améliorer la déglutition.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes