Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Journée mondiale de lutte contre la douleur

Une grande opération de sensibilisation à Nîmes sur les douleurs intenses chroniques, pour inciter les patients en souffrance à se faire diagnostiquer et à exprimer leur vécu.

 

31 Centres Hospitaliers de France accueillent le 15 octobre prochain l’opération « DNPL, l’art de les exprimer ».

Cette opération nationale de sensibilisation des Douleurs Neuropathiques Périphériques Localisées (DNPL) a été possible grâce au soutien de ces 31 centres hospitaliers, de l’AFVD (Association Francophone pour Vaincre les Douleurs) et de la SFETD (Société Française d’Etude et de Traitement contre la Douleur). Tous se mobilisent sur cette pathologie sous estimée et tardivement diagnostiquée en mettant à l’honneur l’art-thérapie. L’art-thérapie est une discipline peu connue et qui pourtant joue un rôle majeur pour les patients atteints de DNPL. Elle permet d'exprimer les difficultés ressenties et les maux éprouvés par le patient : une autre manière d'aborder et d'envisager leur prise en charge.

Exposition d’œuvres d’art, boîtes à sensations et arbres à questions, autant d’outils que Grünenthal met à disposition des patients, de leur entourage et pluslargement du grand public pour appréhender les DNPL le temps de cette journée d’information.

 

Les DNPL / des douleurs complexes avec un fort retentissement sur la qualité de vie.

La douleur est un phénomène complexe, subjectif, et multidimensionnel dont l’objectif principal est de prévenir l’organisme d’un danger potentiel. Lorsqu’elle persiste, la douleur initialement utile et préventive peut devenir délétère pour l’individu et se transformer en syndrome douloureux chronique . Les douleurs neuropathiques ont un retentissement important sur la qualité de vie.
En effet, 58,2 % disent profiter moins de la vie, 57,1 % ont un sommeil perturbé et 56,6 % déclarent que cela perturbe même leur travail quotidien.

La douleur neuropathique est souvent sous-estimée, tardivement diagnostiquée et pourtant,elle touche jusqu’à 10 % des patients atteints de cancer, 13 % des patients en contexte postopératoire,12 % des patients trois mois après un zona, 20 % des diabétiques, et jusqu’à 15 % des patients atteints d’arthrose du genou.

 

Lundi 15 octobre 2018, au CHU de Nîmes, de 10h à 16h :

1) Une exposition d’œuvres entièrement réalisées par les patients eux-mêmes, illustrant leur perception de la douleur. Exposition des œuvres (dessins, mots, ou photographies) de patients souffrant de DNPL.

2) Des boîtes à sensations pour comprendre les symptômes des DNPL. Quatre « boîtes à sensations » dans lesquelles en plongeant la main, chacun pourra mieux distinguer les symptômes vécus par les patients : fourmillements, coups de couteaux, brûlures, décharges électriques.

3) Un arbre à questions pour partager ses questions sur les DNPL. Sur un arbre à questions, les patients pourront écrire toutes leurs interrogations et des experts de l’AFVD et de la SFETD traiteront en direct les réponses à ces questions.

 

Interview du Pr Éric Viel, chef du service du Centre d'évaluation et de traitement de la douleur du CHU de Nîmes :

Cliquer ici

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes