Un médecin    Un service    Sur le site

Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
Centre hospitalier universitaire
SOINS - ENSEIGNEMENT - RECHERCHEde Nîmes
Patients|Public
Professionnels|Presse
Enseignement|Recherche
ACCÈS | CONTACT
FAIRE UN DON
L'INSTITUTION
TRAVAILLER AU CHU
UN SERVICE ?
UN MÉDECIN ?
RECHERCHER

Huiles et margarines

Quels sont les produits à consommer ?

Huile alimentaire : laquelle choisir ?

Le choix des graisses de cuisson et d’assaisonnement est primordial dans toute alimentation de prévention des maladies cardiovasculaires.

  • À froid :

Les huiles protectrices qui débouchent les vaisseaux sont riches en acides gras poly insaturés et principalement en oméga 3 : 1 cuillère à soupe d’huile par personne et par repas d’huiles de colza,  lin,  noix,  noisettes, carthame,  cameline  est recommandée … Ces huiles sont fragiles, donc les utiliser à froid et ne pas les faire chauffer.

  • À chaud :

En cuisson comme en assaisonnement, l’huile d’olive, riche en acides gras mono insaturés et en vitamine E viendra compléter votre alimentation.
Si vous n’appréciez pas son gout en cuisson, vous pouvez éventuellement utiliser les mélanges de 4 huiles.

Exceptionnellement pour les  fritures, l’huile d’arachide est possible.

Margarine : attention à la consommation excessive

La margarine est une émulsion d’eau dans huile, stabilisée par l’addition d’émulsifiants. Ses acides gras sont hydrogénés ou partiellement hydrogénés, on les appelle acides gras trans. Il s’agit de graisses qui pourraient augmenter notablement le risque cardiovasculaire en élevant le LDL-Choléstérol et en  diminuant le HDL-Cholestérol.

On les retrouve dans certains produits industriels transformés comme les viennoiseries, les pâtes feuilletées ou à pizza… C’est leur consommation excessive qui est en cause.

En cas d’utilisation de margarine enrichie en oméga 3,  vérifier le rapport oméga 6/oméga3, optimal à 5.

La consommation régulière de stérols végétaux par le biais d’aliments industriels enrichis (huiles, laitages, margarines) n’est pas recommandée.

 
Viadeo Partager
Viadeo Partager
  • Partenariats


Le CHU de Nîmes est membre de MUSE (Montpellier Université d'Excellence)

Le CHU soutient la candidature de Nîmes au patrimoine mondial de l'Unesco

Les associations présentes au CHU de Nîmes